Zoom sur : l'Art bus de la Lune en Parachute

Ce projet innovant prend place dans un ancien bus de transport scolaire mis à disposition par Transdev Grand Est, qui, pour l’occasion, a été entièrement désossé de ses sièges et réhabilité en espace d’exposition.

L'opération Art busartbus

  • exposition itinérante à but pédagogique destinée aux collégiens du territoire vosgien.
  • sensibiliser le jeune public à l’art contemporain
  • toucher un public souvent absent de l’espace d’exposition

L’opération, basée sur un partenariat avec les enseignants d’Arts Plastiques du département, peut également servir de support pour d’autres disciplines.


L’Art Bus bénéficie du soutien de la Délégation Académique à l’Action Culturelle ainsi que de l’Éducation Nationale, avec le détachement d’une enseignante chargée de mission pédagogique sur l’opération.


Chaque année, un artiste investit l’espace bus et propose aux élèves et aux enseignants d’aborder différentes thématiques plastiques.

 

Durant les périodes scolaires, le bus sillonne les routes vosgiennes, et se rend dans une quinzaine de collèges, séjournant une semaine dans chaque établissement.

Environ 4000 collégiens découvrent l’exposition chaque année.

Depuis sa création, plusieurs artistes se sont succédés : Cédric Geney, Louis Perrin, Jean Faucheur, le collectif DIX10, Gwénaël Stamm, Paella Chimicos, éMatome, Jean-Marc Nicolas, Saïmone & Vince, David Mesguich, Gautier Ziefle Emyr et Emmanuel Gleizes en 2018-2019.

Une exposition de Delphine Gatinois

delphneNée en 1985, Delphine Gatinois travaille dans le Grand Est.
Elle mène plusieurs résidences de création et/ou expériences au Mexique et en Afrique de l’Ouest.
Cette mobilité entre divers lieux est un des fondements de sa création. A la dimension sociale de ses recherches, elle associe une approche photographique transversale : elle chorégraphie des images et réalise des sculptures photographiques.

Avec la Marchandise du Vide, elle est lauréate du prix Mécènes du Sud en 2018 et la même année du Prix de la Nuit de l’Instant à Marseille.

En 2021, elle poursuivra ses recherches autour des pratiques régionales avec un chapitre dans la vallée de Thann au sein du collectif des Possibles à Husseren Wesserling (68) et un second à Givors près de Lyon.

En parallèle, elle développera une nouvelle phase de recherches à Reims, pour chorégraphier l'image, au sein de la Fileuse, dans le quartier d'Orgeval, où elle aura son nouvel atelier dès septembre 2021.
L'artiste occupera les vitres du bus, en affichant - en vitrophanie - ses photographies.

La Lune en parachute

La Lune en Parachute a été créée en 1991 par sept passionnés d’art contemporain.
Reconnue organisme d’intérêt général (loi1901), l’association s’inscrit dans une politique de démocratisation, en menant des actions qui tendent à favoriser la rencontre entre l’Art et la population vosgienne, Lorraine, ....
Après avoir changé plusieurs fois de lieux, l’association a été invitée en 2010 par la Ville d’Epinal à s’installer à La Plomberie. Les anciens ateliers de Plomberie municipaux ont été rénovés et offrent un espace d’exposition magnifique de 600m2.

La plomberie, dédiée à l'art contemporain, accueille trois associations : Le centre d'Art La Lune en parachute, Le MUR ainsi que le 46.

La Lune en Parachute programme quatre expositions par an. La programmation est tournée vers la scène émergente contemporaine, mais aussi reconnue, en faisant le pari de la diversité : peinture, sculpture, installation, photographie, etc... Elle alterne expositions collectives et monographiques.

Pour aller voir les exposition de la Lune en parachute c'est par ici : 46B Rue Saint-Michel, 88000 Épinal